Publié par : Michel | 6 septembre 2010

Toiture végétalisée et municipalité.

Dans le Rueil Infos de septembre 2010, la municipalité annonce la tenue du salon Nature & Jardins le 25 et 26/09/2010. La municipalité vante l’éco-bio attitude et en détaille plusieurs exemples dont les toitures végétalisées. Nous partageons entièrement l’éloge de cette technique.
Mais sachant qu’elle est interdite par le PLU de Rueil Malmaison, en dehors de la zone du Parc Naturel Urbain, (Voir PLU, page 228), la municipalité nous annonce-t-elle ici la levée de cette interdiction? Nous n’osons croire que la municipalité prône la désobéissance civique, non!
L’idée de cette révision du PLU nous réjouit. Les rédacteurs du PLU se rangeraient-ils enfin derrière les raisons de l’économie et du confort (les toitures végétalisées procurent une meilleure inertie thermique au bâtiment, régulent l’humidité locale et entretiennent une meilleure biodiversité) et abandonneraient-ils leur culte désuet à l’esthétisme, en préservant le style précédent?

Publicités

Responses

  1. Bonjour,

    Enfin de la logique, certaines régions de France sont déjà adepte de toits verts, il faut continuer dans se sens pour vulgariser et obliger les décideurs à faire preuve de bon sens.
    Nous avons des spécialistes en France comme biosedum (le toit vert pour tous).

    J'aime

    • Merci Antoine pour ce soutien.

      Je relis la Stratégie nationale d’adaptation au changement climatique, éditée par le Ministère de l’Environnement en juillet 2007. Cette stratégie s’applique donc bien à l’orientation des politiques locales. Sa recommandation 37 est ainsi libellée (p75) :
      Il conviendrait d’examiner les incitations fiscales possibles, telles
      que des crédits d’impôt, pour les aménagements contribuant à
      améliorer le confort thermique d’été des logements et des locaux
      professionnels et commerciaux, par des moyens ne consommant pas d’énergie lors de leur exploitation (volets, persiennes, stores,
      aménagement des toits et parois…).
      Il conviendrait d’examiner
      également les incitations à effet pervers comme l’application d’un
      taux réduit de TVA sur la climatisation.

      Nous y voilà!

      J'aime


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :