Publié par : cecileab | 14 mai 2018

Festival Ecozone à Nanterre

Comme tous les ans, La Chouette Valérienne va participer au festival Ecozone de Nanterre, festival de l’écologie au quotidien qui aura lieu du 19 au 25 mai 2018

Venez nous retrouver le samedi 19 mai dans le parc des anciennes mairies sur notre stand au milieu du collectif « Villes en transition » de 10h à 19h.
Cette année, nous allons cibler les actions possibles pour limiter tous les gaspillages.

Voici le programme complet de ce temps fort et festif d’éducation à l’environnement.

Programme-EcoZone-2018

Ainsi que l’affiche du film « Des clics de conscience » sur le soutien à la loi qui va permettre aux paysans de commercialiser leurs semences.

Il sera diffusé le vendredi 25 mai à 20h30 au cinéma Les Lumières 49 rue Maurice Thorez à Nanterre.

filmDCDC_25mai2018_aNanterre

 

Publicités
Publié par : sandrine92500 | 8 avril 2018

Café des bricoleurs à Rueil, le 14/04/2018

A la Ressourcerie Partagée, 35 rue des Mazurières à Rueil, nouveau lieu d’initiatives solidaires, venez nombreux le 14/04/2018 de 14h30 à 17h30.

Si vous avez des compétences en bricolage, prenez contact avec Suzanne (tél sur le tract).

201804CF

 

sans-titre bio diverscites

Notre motivation : se procurer des produits alimentaires de qualité en vente directe, et participer à une juste rétribution du travail du paysan producteur.

Cette activité existe depuis déjà 10 ans à Nanterre, portée par l’association Consommer et Echanger Autrement à Nanterre (CEAN), ainsi que dans une quinzaine de villes en région parisienne.

Nous nous sommes donc tournés vers un Groupement d’Intérêt Economique (GIE) dénommé « Biodiverscités » qui regroupe 15 producteurs de la Manche et du Calvados.
Précisions visibles sur leur site  : http://www.gie-biodiverscites.fr/

Les producteurs : ils vendent leurs produits autour de chez eux et ils livrent aussi leurs produits en région parisienne auprès de collectifs d’habitants, ou d’associations. A Rueil, la livraison a lieu le samedi à 15h une fois par mois, chez un adhérent en attendant un lieu d’accueil public.

Ils sont tous dans une démarche d’agriculture biologique et de recherche d’autonomie sur leur ferme. Par exemple, ils produisent la majeure partie de l’alimentation de leur bétail. Certains ont monté un atelier de transformation de leur production, produits laitiers, soupes, compotes, confitures, pâtes fraiches, gâteaux ….

L’organisation : 2 référents parmi les paysans s’occupent de la gestion des commandes et de la logistique pour rassembler tous les produits, 2 d’entre eux assurent le transport vers la région parisienne à tour de rôle. Le prix des produits comprend 7 à 13 % pour payer ce service. L’adhérent fait sa commande par internet sans exigence de régularité. Le paiement est fait à la livraison par chèque.

La Chouette Valérienne : Le système repose aussi sur le bénévolat des acheteurs qui vont assurer les liens avec le GIE, accueillir les 2 producteurs, décharger et préparer les commandes de chacun. La Chouette Valérienne est l’association qui porte ce projet sur Rueil. Pour un premier achat, il faut soit être parrainé par un membre de notre association, soit nous avoir déjà rencontré un jour de livraison. A partir de la 2e commande au GIE, il faudra adhérer à notre association.
Pour toute demande, merci d’utiliser cette adresse mail : chouettevalerienne@gmail.com

Notre association a pour objectif principal la promotion du développement durable dans tous ses aspects. L’encouragement à une consommation responsable et à une agriculture paysanne, respectueuse de la terre, des hommes et des animaux est une initiative cohérente et forte qui, nous l’espérons, vous donnera envie de devenir acteur de votre alimentation.

 

Publié par : cecileab | 3 février 2018

Agir ensemble en forêt

 

reseau-pour-les-alternatives-forestieres-1444728569

Pour ceux qui s’intéressent aux forêts, à l’univers du bois :
Le « Réseau pour les alternatives forestières » vient de sortir un livre très complet « Agir ensemble en forêt »

Plusieurs mécanismes contribuent aujourd’hui à la dégradation des forêts et des savoir-faire autour de la forêt et du bois. L’idée de ce guide est d’offrir à chacun des connaissances et des outils pour permettre le développement de pratiques respectueuses des écosystèmes, des habitants de la forêt, des êtres humains et des cadres juridiques.

Le livre La Vie secrète des arbres, écrit par Peter Wohlleben, est devenu un phénomène de librairie. Outre l’intérêt de l’ouvrage en lui-même, ce grand succès révèle surtout l’attachement profond de tout un chacun aux arbres et aux forêts.
Mais cette forêt, qui couvre près d’un tiers de notre territoire, est menacée. Quelques puissantes industries adaptent forêt, organisation humaine et matériels à leurs
besoins pour fournir rapidement et en grande quantité des bois normés et standardisés. Les approches de l’agriculture intensive deviennent habituelles en forêt et détruisent la
vie des sols et les savoir-faire. Face à l’urgence, ce guide propose à tous des moyens d’agir.
En s’appuyant sur les expériences concrètes, Agir ensemble en forêt donne des exemples et des outils pour aider les acteurs de terrain et en inspirer de nouveaux : propriété
forestière partagée, consommation responsable, sylviculture douce, école dans les bois… Il s’adresse aussi aux promeneurs et aux citadins, pour que chacun puisse participer à
l’avenir de ce patrimoine essentiel.

2 des auteurs seront bientôt en région parisienne pour présenter le livre:
• le 6 février 2018 à l’Université libre de Saint-Denis (93)
• le 8 février 2018 à l’atelier 44 à Paris avec la projection du film d’animation « l’homme qui plantait des arbres »
le 10 février 2018 au siège des Editions Charles Leopold Mayer à Paris avec Ersnt Zürcher, Bernard Boisson et Mathias Bonneau

précisions sur:

http://alternativesforestieres.org/Conference-Agir-ensemble-pour-la?retour=agenda

 

 

 

 

 

 

Publié par : cecileab | 16 janvier 2018

VERS LE ZERO DECHET

 

thAVV8T1T3

Comment prélever, produire, consommer et jeter autrement ?
Comme Lavoisier au 18e siècle, on peut toujours dire « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme ». Au 21e siècle, nous avons un réel pouvoir d’action dans nos choix de consommation et dans la limitation des déchets. Ainsi nous donnons un signal fort aux industriels pour les inciter à faire évoluer leur manière de produire en prélevant moins de matières premières, et en facilitant les réparations. Etat, collectivités, associations, entreprises, citoyens, chacun a un rôle à jouer dans cette transition pour agir en faveur d’un monde sans déchet et sans gaspillage.

 
D’abord réduire puis valoriser, c’est la logique de l’économie circulaire.
Pour les achats alimentaires, favoriser le vrac, cuisiner soi-même des produits frais, limiter le suremballage. Cela va de pair avec le compostage individuel et collectif : au lieu d’incinérer des matières organiques humides, on peut les valoriser en les transformant en fertilisant naturel ou en biogaz après méthanisation.
Faire moduler la taxe des ordures ménagères selon le volume produit est une très bonne incitation. Les communes qui ont mis en place ce système ont vu baisser le volume des déchets résiduels de 30 à 50%, comme quoi c’est possible !
Les lieux dédiés à la valorisation des objets jetés, à la réparation d’objets, au don et à la vente d’occasion se multiplient. Et, cerise sur le gâteau, le partage et le réemploi permettent aussi de retisser des liens humains, de créer des emplois…

 
En attendant de passer voir la Ressourcerie « le Cercle » à Nanterre ou son 2e site à Rueil (qui va ouvrir début février rue des Mazurières), vous pouvez regarder le documentaire diffusé sur la chaine Public Sénat à partir du lien ci-dessous. Vous verrez des exemples d’action de « famille zéro déchet » et un débat.
https://www.publicsenat.fr/emission/un-monde-en-docs/trier-ses-dechets-pour-sauver-la-planete-« 8247
Vous trouverez aussi de bonnes idées dans le « scénario Zéro Waste » ainsi que dans le magazine Kaizen n° 34 de sept/oct 2017 qui propose régulièrement des conférences comme celle-ci à Guyancourt le 26 janvier :
https://www.kaizen-magazine.com/event/conference-kaizen-zero-dechet/

 

Publié par : catherine92500 | 28 novembre 2017

Cours en ligne gratuit sur la permaculture

20170204_172521

Vous voulez connaitre les bases de la permaculture pour cultiver votre carré de potager ?

Inscrivez-vous vite ici avant le 19 Février 2018 pour suivre le MOOC dispensé en ligne par l’association Les Colibris.

Démarrage des cours possible le 29 Novembre !

 

 

Publié par : catherine92500 | 28 novembre 2017

Ciné-Débat « Nos enfant nous accuseront »

Jeudi 30 Novembre 2017 à 20H au cinéma Le Capitole à Suresnes, projection du documentaire de JP Jaud « Nos enfants nous accuseront » suivi d’un débat.

Séance débat autour des dangers alimentaires  avec JP Jaud (le réalisateur) & Christian Vélot, enseignants chercheurs en biologie moléculaire et Isabelle Chivillo, médecin généraliste homéopathe

Plus d’info ici

 

 

Publié par : cecileab | 13 octobre 2017

Village des initiatives pour une société autrement

atd-05102017

Les 14 et le 15 octobre 2017, point d’orgue de la campagne Stop Pauvreté
Nous en parlions dans le tract distribué au forum des associations le 10 septembre :
ATD Quart Monde s’installe place de la République à Paris, pour montrer qu’on peut agir ensemble pour une société qui ne laisse personne de côté.
Venez nombreux, invitez vos amis !

Année 2017 :
60e anniversaire du Mouvement ATD Quart Monde (Aide à Toute Détresse est devenu Agir Tous pour la Dignité)
30e anniversaire de la Journée Mondiale du refus de la misère
Des stands, des ateliers, des conférences, des rencontres, des exemples pour faire reculer l’exclusion.
Les changements sont possibles s’ils sont réfléchis AVEC tous !
Savez-vous que de grandes avancées sociales ont été acquises grâce au travail d’ATD Quart Monde ? le RMI devenu RSA, le DALO –droit au logement opposable, Territoires zéro chômeur de longue durée, et tant d’autres…
Toutes les thématiques, tous les détails sur :
https://www.atd-quartmonde.fr/journal-d-atd-quart-monde/pour-une-societe-autrement-2/

dossier de presse:

https://www.atd-quartmonde.fr/wp-content/uploads/2017/03/DP-14-15-1.pdf

Conférences
Samedi 14 octobre
11h00-11h50 : Préserver la planète, les pauvres sont-ils concernés ? Les personnes pauvres sont les premières victimes du réchauffement climatique. De plus les mesures prises pour lutter contre ce phénomène se retournent aussi contre elles. Comment les associer à la réflexion et aux décisions sur ce sujet ? Avec Pascal Canfin – Directeur général WWF France, Claire Hédon –présidente ATD Quart Monde. Animatrice : Jade Lindgaard, journaliste à Médiapart
12h30-13h20 : Le logement pour tous : une utopie ? Concrétiser le droit au logement, c’est mettre l’économie du logement social au service de toutes les familles et non l’inverse. Comment construire une nouvelle politique du logement dont les plus pauvres ne seraient plus exclus ? Avec Damien Carême, maire de Grande Synthe, Bernard Devert –Fondateur d’Habitat et humanisme, Michel Platzer –ATD Quart Monde. Animateur : Juan Gomez, journaliste à RFI
14h00-15h30 : Quelle ambition pour la jeunesse aujourd’hui ? A partir du rapport du CESE « Arrêtons de les mettre dans des cases ! Pour un choc de simplification en faveur de la jeunesse », des jeunes de tous milieux partageront leur avis sur le concept d’autonomie et le soutien dont ils peuvent avoir besoin pour y accéder. Avec Antoine Dulin –Vice-Président du Conseil Economique Social et Environnemental ; Séverine Choquet – conseillère en insertion socio-professionnelle. Animateur : Denys Cordonnier
16h-17h30 : La France, une démocratie pour tous ? Un pays démocratique est un pays où chacun peut donner son avis, où cet avis est respecté puis pris en compte. Qu’en est-il en France, notamment pour les plus pauvres ? Université Populaire Quart Monde exceptionnelle avec Philippe Rio, maire de Grigny. Animateurs : Pierre Saglio, Maggy Tournaille, ATD Quart monde
18h30-20h00 : L’emploi : un droit pour tous ? Ce qui est possible dans les entreprises, ce qui est expérimenté dans les Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée (TZCLD). Avec Agnès Troublé, créatrice et dirigeante Agnès B – Agnès Thouvenot, adjointe au maire de Villeurbanne, présidente du comité local de l’emploi de TZCLD sur ce territoire, Dominique Seux, journaliste économique (Les Echos). Animateur : Denys Cordonnier

Dimanche 15 octobre
11h00-11h50 : Mesurer la pauvreté : pourquoi ? Avec qui ? Comment ? En 2015, 193 chefs d’État rassemblés par les Nations Unies se sont engagés à éliminer l’extrême pauvreté dans le monde d’ici 2030. Mais qui la définit et comment? Des travaux associant les populations concernées ouvrent des voies nouvelles. Avec Jean-Paul Moatti, Institut de Recherche sur le Développement, Xavier Godinot, ATD Quart Monde, Elena Lasida, Institut Catholique de Paris. Animateur : Guillaume Duval, rédacteur en chef d’Alternatives économiques
12h30-13h20 : Le revenu de base, un outil contre la pauvreté ? Promesses et limites d’une idée controversée. Trois points de vue pour nous aider à y voir plus clair. Avec Jean-Eric Hyafil –doctorant en économie, Guillaume Alméras –Secours Catholique, Michel Pouzol –ancien député.
14h00-15h : Orientation ou ségrégation scolaire ? Trop souvent les enfants de familles en grande pauvreté subissent une orientation hors de l’école ordinaire qui pénalise leur intégration professionnelle et leur pleine citoyenneté. Ne s’agirait-il pas alors d’une ségrégation scolaire plutôt que d’une orientation ? Avec Agnès Van Zanten, sociologue CNRS et IEP Paris, et des membres d’ATD Quart monde participant à la recherche sur l’orientation scolaire. Animateur : François Jarraud, journaliste du Café Pédagogique
15h30-16h20 : Innover grâce à la participation de tous. Les personnes en grande pauvreté ont des savoirs que les autres n’ont pas. Le croisement des savoirs des uns et des autres permet de trouver des solutions innovantes. Diverses contributions de professionnels et de militants ATD Quart Monde montreront comment cette manière de faire conduit à des changements. Animatrice : Emmanuelle Bastide, journaliste à RFI
17h00-17h50 : Culture pour tous : un droit ? La France tarde à mettre en œuvre les droits culturels pour tous reconnus par la loi de 2013. Or l’accès de chacun à la culture permet de construire sa personnalité et de s’ouvrir aux autres. Avec Jean-Michel Lucas, consultant en Droits culturels, et Geneviève de Coster, Représentante d’ATD Quart Monde à la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme.

Publié par : cecileab | 11 octobre 2017

Semaine des documentaires de Marie-Monique Robin

A la demande de notre association, le cinéma Ariel à Rueil centre-ville diffusera le film documentaire de Marie Monique Robin sorti en novembre 2016 :

« Qu’est-ce qu’on attend ? » Le jeudi 19 octobre à 20 h

Tourné sur les 4 saisons de 2015, ce film met en lumière la détermination d’un maire et de son équipe municipale dans la petite ville d’Ungersheim en Alsace. Ils ont su mobiliser leurs concitoyens d’horizons variés autour de valeurs communes humanistes pour s’engager dans la démarche des « villes en transition » : face à l’augmentation des gaz à effet de serre et au dérèglement climatique, comment peut-on renforcer l’autonomie de sa ville et réagir à la dépendance au pétrole ?
A Ungersheim depuis 2009, après des débats et un jury d’habitants, un programme de « 21 actions pour le 21e siècle » a été établi. Les réalisations englobent tous les aspects de la vie quotidienne : alimentation, éducation, habitat, énergie, déplacements, soutien de l’économie locale. Pour réduire son empreinte écologique, les gestes individuels ne suffisent pas, la créativité collective permet d’avancer plus vite pour préparer les conditions d’un avenir plus juste et durable.
Aujourd’hui, grâce aux actions que vous pourrez découvrir dans ce film, la commune d’Ungersheim réalise des économies et perçoit de nouvelles recettes non négligeables comme le loyer d’une centrale photovoltaïque.
On ne peut pas comparer une petite commune près de Colmar et la ville de Rueil avec plus de 80 000 habitants. Mais partout on peut faire des choix pour réduire les dépenses énergétiques et créer des emplois en s’orientant vers la relocalisation de la production de l’énergie et de l’alimentation.
Ce film montre aussi la fierté et le bonheur d’avoir agi ensemble pour le bien commun. Oui des alternatives sont possibles !
Plus de détails sur : https://m2rfilms.com/qu-est-ce-qu-on-attend
Des membres d’associations actives dans ce « mouvement de transition » seront présents à cette séance et pourront échanger ensuite avec vous.

Par ailleurs vous pourrez voir son dernier documentaire « Le juge et l’herbicide »       sur ARTE le mardi 17 octobre à 20h50
Presque 10 ans après un autre documentaire « le monde selon Monsanto », la réalisatrice courageuse revient sur la dangerosité du « Round up » de la firme Monsanto. Un tribunal citoyen s’est tenu en septembre 2016 à la Haye pour dénoncer le scandale sanitaire autour du glyphosate, la molécule de cet herbicide si répandu qui détruit durablement les écosystèmes. Victimes et experts sont venus témoigner pour contribuer à faire reconnaitre un nouveau crime : l’écocide. Après des scientifiques et des lanceurs d’alerte trop peu écoutés, le grand public prend enfin conscience de sa dangerosité sur l’environnement et la santé. Les agriculteurs figurent parmi les 1eres victimes et ont besoin d’aide pour changer leurs méthodes de culture.

Publié par : sandrine92500 | 11 septembre 2017

Rentrée écologique 2017

fp

Par des gestes simples, choisissons d’agir là où nous sommes,pour rendre la société de demain plus juste et durable.

Prochaines rencontres des associations et des habitants de Rueil engagés dans cette démarche

 A Rueil :

  • Dimanche 17/09 de 14h à 16h30, l’association « La Chouette Valérienne » ouvre les portes de sa parcelle

        -> aux jardins familiaux rue Léon Hourlier

  • En octobre, date à préciser, ciné-débat autour du film de M.M. Robin « Qu’est-ce qu’on attend ? »

A Ungersheim une petite ville d’Alsace : élus et habitants ont mis en place des actions de transition.

         -> cinéma Ariel

A Nanterre :

  • Mardi 26/09 à partir de 16h, étape du « Tour à vélo de l’énergie citoyenne en Ile de France »

Autour des acteurs locaux qui agissent en faveur du climat : énergie, vélo, recyclage, alimentation saine, jardin,

liens entre générations                http://www.alternatiba.eu/paris/2017-actions/tour-a-velo/

        -> à la résidence de jeunes « les Valcreas »    39-41 rue de Garches  

 En Ile-de-France :

  • Samedi 30/09 & Dimanche 1/10, Village des Alternatives, arrivée des cyclistes

Débats, concerts, ateliers, animations artistiques…des centaines d’exemples pour réduire notre impact sur le climat

www.alternatiba.eu/paris/2017-actions/le-village-2017/les-quartiers/

  • Le 1/10,   Marché paysan de la Confédération Paysanne : vente directe de leurs produits

-> Paris Place Stalingrad et alentours près du canal

-> Dans toute l’Ile de France : « Jardins Ouverts » sur le thème du potager

Programme artistique et culturel : www.iledefrance.fr/jardinsouverts

  • Samedi 14 & dimanche 15/10, ATD Quart Monde : Village des initiatives Campagne Stop pauvreté

Des exemples pour faire reculer l’exclusion, les changements sont possibles s’ils sont réfléchis AVEC tous

http://www.atd-quartmonde.fr/decouvrez-laffiche-du-village-des-initiatives/

     -> Paris Place de la République            

   

Les solutions sont là, à nous de faire le 1er pas !         Plus d’infos ?

4e édition nationale de « la fête des possibles » du 18 au 30/09, organisée par « le collectif pour une transition citoyenne »,

Liste des évènements sur le site :   www.fete-des-possibles.org

www.chouettevalerienne.org      /      chouettevalerienne@gmail.com

A Rueil, informez-vous régulièrement auprès de ces associations de leurs actions en faveur de la transition  :   

vignette-copie-copie       rueilavelo     serveimage       gp    crmed

Et auprès du Groupe FB « Demain (le film) les actions à Rueil-Malmaison »

Older Posts »

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :