Publié par : catherine92500 | 28 novembre 2017

Cours en ligne gratuit sur la permaculture

20170204_172521

Vous voulez connaitre les bases de la permaculture pour cultiver votre carré de potager ?

Inscrivez-vous vite ici avant le 19 Février 2018 pour suivre le MOOC dispensé en ligne par l’association Les Colibris.

Démarrage des cours possible le 29 Novembre !

 

 

Publicités
Publié par : catherine92500 | 28 novembre 2017

Ciné-Débat « Nos enfant nous accuseront »

Jeudi 30 Novembre 2017 à 20H au cinéma Le Capitole à Suresnes, projection du documentaire de JP Jaud « Nos enfants nous accuseront » suivi d’un débat.

Séance débat autour des dangers alimentaires  avec JP Jaud (le réalisateur) & Christian Vélot, enseignants chercheurs en biologie moléculaire et Isabelle Chivillo, médecin généraliste homéopathe

Plus d’info ici

 

 

Publié par : cecileab | 13 octobre 2017

Village des initiatives pour une société autrement

atd-05102017

Les 14 et le 15 octobre 2017, point d’orgue de la campagne Stop Pauvreté
Nous en parlions dans le tract distribué au forum des associations le 10 septembre :
ATD Quart Monde s’installe place de la République à Paris, pour montrer qu’on peut agir ensemble pour une société qui ne laisse personne de côté.
Venez nombreux, invitez vos amis !

Année 2017 :
60e anniversaire du Mouvement ATD Quart Monde (Aide à Toute Détresse est devenu Agir Tous pour la Dignité)
30e anniversaire de la Journée Mondiale du refus de la misère
Des stands, des ateliers, des conférences, des rencontres, des exemples pour faire reculer l’exclusion.
Les changements sont possibles s’ils sont réfléchis AVEC tous !
Savez-vous que de grandes avancées sociales ont été acquises grâce au travail d’ATD Quart Monde ? le RMI devenu RSA, le DALO –droit au logement opposable, Territoires zéro chômeur de longue durée, et tant d’autres…
Toutes les thématiques, tous les détails sur :
https://www.atd-quartmonde.fr/journal-d-atd-quart-monde/pour-une-societe-autrement-2/

dossier de presse:

https://www.atd-quartmonde.fr/wp-content/uploads/2017/03/DP-14-15-1.pdf

Conférences
Samedi 14 octobre
11h00-11h50 : Préserver la planète, les pauvres sont-ils concernés ? Les personnes pauvres sont les premières victimes du réchauffement climatique. De plus les mesures prises pour lutter contre ce phénomène se retournent aussi contre elles. Comment les associer à la réflexion et aux décisions sur ce sujet ? Avec Pascal Canfin – Directeur général WWF France, Claire Hédon –présidente ATD Quart Monde. Animatrice : Jade Lindgaard, journaliste à Médiapart
12h30-13h20 : Le logement pour tous : une utopie ? Concrétiser le droit au logement, c’est mettre l’économie du logement social au service de toutes les familles et non l’inverse. Comment construire une nouvelle politique du logement dont les plus pauvres ne seraient plus exclus ? Avec Damien Carême, maire de Grande Synthe, Bernard Devert –Fondateur d’Habitat et humanisme, Michel Platzer –ATD Quart Monde. Animateur : Juan Gomez, journaliste à RFI
14h00-15h30 : Quelle ambition pour la jeunesse aujourd’hui ? A partir du rapport du CESE « Arrêtons de les mettre dans des cases ! Pour un choc de simplification en faveur de la jeunesse », des jeunes de tous milieux partageront leur avis sur le concept d’autonomie et le soutien dont ils peuvent avoir besoin pour y accéder. Avec Antoine Dulin –Vice-Président du Conseil Economique Social et Environnemental ; Séverine Choquet – conseillère en insertion socio-professionnelle. Animateur : Denys Cordonnier
16h-17h30 : La France, une démocratie pour tous ? Un pays démocratique est un pays où chacun peut donner son avis, où cet avis est respecté puis pris en compte. Qu’en est-il en France, notamment pour les plus pauvres ? Université Populaire Quart Monde exceptionnelle avec Philippe Rio, maire de Grigny. Animateurs : Pierre Saglio, Maggy Tournaille, ATD Quart monde
18h30-20h00 : L’emploi : un droit pour tous ? Ce qui est possible dans les entreprises, ce qui est expérimenté dans les Territoires Zéro Chômeur de Longue Durée (TZCLD). Avec Agnès Troublé, créatrice et dirigeante Agnès B – Agnès Thouvenot, adjointe au maire de Villeurbanne, présidente du comité local de l’emploi de TZCLD sur ce territoire, Dominique Seux, journaliste économique (Les Echos). Animateur : Denys Cordonnier

Dimanche 15 octobre
11h00-11h50 : Mesurer la pauvreté : pourquoi ? Avec qui ? Comment ? En 2015, 193 chefs d’État rassemblés par les Nations Unies se sont engagés à éliminer l’extrême pauvreté dans le monde d’ici 2030. Mais qui la définit et comment? Des travaux associant les populations concernées ouvrent des voies nouvelles. Avec Jean-Paul Moatti, Institut de Recherche sur le Développement, Xavier Godinot, ATD Quart Monde, Elena Lasida, Institut Catholique de Paris. Animateur : Guillaume Duval, rédacteur en chef d’Alternatives économiques
12h30-13h20 : Le revenu de base, un outil contre la pauvreté ? Promesses et limites d’une idée controversée. Trois points de vue pour nous aider à y voir plus clair. Avec Jean-Eric Hyafil –doctorant en économie, Guillaume Alméras –Secours Catholique, Michel Pouzol –ancien député.
14h00-15h : Orientation ou ségrégation scolaire ? Trop souvent les enfants de familles en grande pauvreté subissent une orientation hors de l’école ordinaire qui pénalise leur intégration professionnelle et leur pleine citoyenneté. Ne s’agirait-il pas alors d’une ségrégation scolaire plutôt que d’une orientation ? Avec Agnès Van Zanten, sociologue CNRS et IEP Paris, et des membres d’ATD Quart monde participant à la recherche sur l’orientation scolaire. Animateur : François Jarraud, journaliste du Café Pédagogique
15h30-16h20 : Innover grâce à la participation de tous. Les personnes en grande pauvreté ont des savoirs que les autres n’ont pas. Le croisement des savoirs des uns et des autres permet de trouver des solutions innovantes. Diverses contributions de professionnels et de militants ATD Quart Monde montreront comment cette manière de faire conduit à des changements. Animatrice : Emmanuelle Bastide, journaliste à RFI
17h00-17h50 : Culture pour tous : un droit ? La France tarde à mettre en œuvre les droits culturels pour tous reconnus par la loi de 2013. Or l’accès de chacun à la culture permet de construire sa personnalité et de s’ouvrir aux autres. Avec Jean-Michel Lucas, consultant en Droits culturels, et Geneviève de Coster, Représentante d’ATD Quart Monde à la Commission Nationale Consultative des Droits de l’Homme.

Publié par : cecileab | 11 octobre 2017

Semaine des documentaires de Marie-Monique Robin

A la demande de notre association, le cinéma Ariel à Rueil centre-ville diffusera le film documentaire de Marie Monique Robin sorti en novembre 2016 :

« Qu’est-ce qu’on attend ? » Le jeudi 19 octobre à 20 h

Tourné sur les 4 saisons de 2015, ce film met en lumière la détermination d’un maire et de son équipe municipale dans la petite ville d’Ungersheim en Alsace. Ils ont su mobiliser leurs concitoyens d’horizons variés autour de valeurs communes humanistes pour s’engager dans la démarche des « villes en transition » : face à l’augmentation des gaz à effet de serre et au dérèglement climatique, comment peut-on renforcer l’autonomie de sa ville et réagir à la dépendance au pétrole ?
A Ungersheim depuis 2009, après des débats et un jury d’habitants, un programme de « 21 actions pour le 21e siècle » a été établi. Les réalisations englobent tous les aspects de la vie quotidienne : alimentation, éducation, habitat, énergie, déplacements, soutien de l’économie locale. Pour réduire son empreinte écologique, les gestes individuels ne suffisent pas, la créativité collective permet d’avancer plus vite pour préparer les conditions d’un avenir plus juste et durable.
Aujourd’hui, grâce aux actions que vous pourrez découvrir dans ce film, la commune d’Ungersheim réalise des économies et perçoit de nouvelles recettes non négligeables comme le loyer d’une centrale photovoltaïque.
On ne peut pas comparer une petite commune près de Colmar et la ville de Rueil avec plus de 80 000 habitants. Mais partout on peut faire des choix pour réduire les dépenses énergétiques et créer des emplois en s’orientant vers la relocalisation de la production de l’énergie et de l’alimentation.
Ce film montre aussi la fierté et le bonheur d’avoir agi ensemble pour le bien commun. Oui des alternatives sont possibles !
Plus de détails sur : https://m2rfilms.com/qu-est-ce-qu-on-attend
Des membres d’associations actives dans ce « mouvement de transition » seront présents à cette séance et pourront échanger ensuite avec vous.

Par ailleurs vous pourrez voir son dernier documentaire « Le juge et l’herbicide »       sur ARTE le mardi 17 octobre à 20h50
Presque 10 ans après un autre documentaire « le monde selon Monsanto », la réalisatrice courageuse revient sur la dangerosité du « Round up » de la firme Monsanto. Un tribunal citoyen s’est tenu en septembre 2016 à la Haye pour dénoncer le scandale sanitaire autour du glyphosate, la molécule de cet herbicide si répandu qui détruit durablement les écosystèmes. Victimes et experts sont venus témoigner pour contribuer à faire reconnaitre un nouveau crime : l’écocide. Après des scientifiques et des lanceurs d’alerte trop peu écoutés, le grand public prend enfin conscience de sa dangerosité sur l’environnement et la santé. Les agriculteurs figurent parmi les 1eres victimes et ont besoin d’aide pour changer leurs méthodes de culture.

Publié par : sandrine92500 | 11 septembre 2017

Rentrée écologique 2017

fp

Par des gestes simples, choisissons d’agir là où nous sommes,pour rendre la société de demain plus juste et durable.

Prochaines rencontres des associations et des habitants de Rueil engagés dans cette démarche

 A Rueil :

  • Dimanche 17/09 de 14h à 16h30, l’association « La Chouette Valérienne » ouvre les portes de sa parcelle

        -> aux jardins familiaux rue Léon Hourlier

  • En octobre, date à préciser, ciné-débat autour du film de M.M. Robin « Qu’est-ce qu’on attend ? »

A Ungersheim une petite ville d’Alsace : élus et habitants ont mis en place des actions de transition.

         -> cinéma Ariel

A Nanterre :

  • Mardi 26/09 à partir de 16h, étape du « Tour à vélo de l’énergie citoyenne en Ile de France »

Autour des acteurs locaux qui agissent en faveur du climat : énergie, vélo, recyclage, alimentation saine, jardin,

liens entre générations                http://www.alternatiba.eu/paris/2017-actions/tour-a-velo/

        -> à la résidence de jeunes « les Valcreas »    39-41 rue de Garches  

 En Ile-de-France :

  • Samedi 30/09 & Dimanche 1/10, Village des Alternatives, arrivée des cyclistes

Débats, concerts, ateliers, animations artistiques…des centaines d’exemples pour réduire notre impact sur le climat

www.alternatiba.eu/paris/2017-actions/le-village-2017/les-quartiers/

  • Le 1/10,   Marché paysan de la Confédération Paysanne : vente directe de leurs produits

-> Paris Place Stalingrad et alentours près du canal

-> Dans toute l’Ile de France : « Jardins Ouverts » sur le thème du potager

Programme artistique et culturel : www.iledefrance.fr/jardinsouverts

  • Samedi 14 & dimanche 15/10, ATD Quart Monde : Village des initiatives Campagne Stop pauvreté

Des exemples pour faire reculer l’exclusion, les changements sont possibles s’ils sont réfléchis AVEC tous

http://www.atd-quartmonde.fr/decouvrez-laffiche-du-village-des-initiatives/

     -> Paris Place de la République            

   

Les solutions sont là, à nous de faire le 1er pas !         Plus d’infos ?

4e édition nationale de « la fête des possibles » du 18 au 30/09, organisée par « le collectif pour une transition citoyenne »,

Liste des évènements sur le site :   www.fete-des-possibles.org

www.chouettevalerienne.org      /      chouettevalerienne@gmail.com

A Rueil, informez-vous régulièrement auprès de ces associations de leurs actions en faveur de la transition  :   

vignette-copie-copie       rueilavelo     serveimage       gp    crmed

Et auprès du Groupe FB « Demain (le film) les actions à Rueil-Malmaison »

Publié par : cecileab | 9 mai 2017

Devenez Consom’acteur

Facebook

« Devenez consom’acteur » 

C’est le thème de l’Ecozone 2017, festival de l’écologie au quotidien à Nanterre qui aura lieu du 15 au 21 mai 2017.

Depuis la création de notre association « la Chouette Valérienne » en 2009, nous avons toujours participé à ce festival. Nos objectifs de « promotion du développement durable » peuvent bien s’y exprimer, en particulier en nous regroupant avec les autres associations du territoire engagées dans le mouvement des « Villes en Transition ».

A partir du lien ci dessous, vous pourrez consulter le programme de cette semaine riche en évènements très variés, festifs, gratuits, pour tous les publics, pour promouvoir la consommation responsable : des ateliers pour « faire soi-même », cuisiner, jardiner, créer à partir de matériaux de récupération, du théâtre, de la musique, des conférences, des débats, des films …. 

 http://www.nanterre.fr/actualite/2528/UTB_FS/1/57-actualite.htm

Le vendredi 19 mai à 20h à l’Agora 20 rue de Stalingrad, nous animerons un débat sur la question de l’élevage. Avec l’aide d’un éleveur bio de Basse-Normandie, nous présenterons les différentes méthodes d’élevage, en agriculture paysanne et en agriculture industrielle, et nous comparerons leurs conséquences sur la santé des animaux, des hommes et sur l’environnement.   

Le samedi 20 mai, nous serons présents sur un stand dans le parc des anciennes mairies de 10h à 19H (entrée par la rue M.Thorez ou par la rue des anciennes mairies). Pour éclairer les choix des visiteurs, nous présenterons des petites animations et divers documents proposant des informations et des alternatives sur les sujets touchant à l’alimentation saine et à l’agriculture, à l’énergie, à l’économie sociale et solidaire…   

De beaux moments en perspective !

 

 

 

Publié par : sandrine92500 | 8 avril 2017

Prochain Atelier en avril

Le samedi 22 avril, de 15 h à 18 h aux jardins familiaux,

rue Léon Hourlier à Rueil, la Chouette Valérienne organise

un troc plants – troc graines 2017_04_photo12017_04_photo2.jpg Venez échanger vos surplus de graines et de petites pousses de légumes, aromatiques ou fleurs.

 

vignette-copie-copie

Nous partageons avec vous le document pédagogique que vient de publier l’association « Générations futures » à l’occasion de la 12e semaine pour les alternatives aux pesticides.

La brochure est accessible avec ce lien, elle peut être diffusée largement :       Alternatives pesticides

Publié par : sandrine92500 | 13 mars 2017

Prochain Atelier en Mars

Les potions magiques pour nos plantes

Du 20 au 30 mars 2017, de nombreux évènements seront organisés partout en France à l’occasion de la 12e « semaine des alternatives aux pesticides » /

www.semaine-sans-pesticides.com

semaine pesticides

Il nous a semblé évident d’en faire le thème du prochain atelier de conseils en jardinage

tanaisie

La tanaisie (insecticide)

Si certaines plantes nous soignent, elles peuvent aussi soigner les plantes. Avec, nous pouvons fabriquer des décoctions, des macérations, des purins pour remplacer les produits chimiques que nous achetions peut-être auparavant et qui sont maintenant interdits

Quelles sont ces plantes ? Comment les reconnaître ? Où les trouver ? Comment les utiliser ?

Si le sujet vous intéresse, venez nous rejoindre le samedi 25 mars à 15h.

Les ateliers sont ouverts aux adhérents de La Chouette Valérienne. Ils se feront une fois par mois, suivant le thème choisi, soit chez un adhérent, soit aux jardins familiaux rue Léon Hourlier à Rueil.

Si vous êtes intéressés et pour connaître le lieu de rdv, contactez-nous : chouettevalérienne@gmail.com

 vignette-copie-copie

 

 

 

Publié par : sandrine92500 | 26 février 2017

Le terreau pour semis

Suite à notre atelier sur les semis, quelques précisions sur le terreau :

images

Choix du terreau : Si vous êtes un jardinier soucieux de l’environnement, vous choisirez un terreau sans tourbe. La tourbe met des milliers d’années à se constituer. En détruisant les tourbières, on libère une grande quantité de CO2 et on détruit un éco-système en laissant à la place un désert marécageux.

La tourbe est utilisée pour la qualité de ses fibres qui retient une grande quantité d’eau et pour son acidité. Il existe plusieurs qualités de tourbe : la tourbe noire, qui est la tourbe la plus vieille (environ 2000 ans et plus) et la tourbe blonde qui constitue la couche supérieure de la tourbière et qui n’a que quelques siècles. On vend également de la tourbe blonde de sphaigne fraîchement décomposée qui retient l’eau comme une éponge. Elle ne présente pas les mêmes inconvénients pour l’environnement, mais il est bien difficile de faire la différence en lisant les étiquettes ! Pour ma part, je préfère m’abstenir …

Dans les terreaux sans tourbe, celle-ci est remplacée par des écorces de conifère compostées qui donneront le taux d’acidité souhaité, des fibres de coco, des fientes de volaille, etc… Les tests réalisés avec des semis de courgettes et de navets montrent une levée identique, sinon meilleure avec les terreaux sans tourbe. On trouve ces terreaux  sous la marque « Or Brun » dans la gamme « père François », chez Truffaut (gamme « plus belle sera la terre »), chez Castorama, et d’autres marques qu’on peut commander par Internet, Botanic n’en possède pas.

Si on achète du terreau pour semis, il est préférable de ne pas l’utiliser pur, vous devrez l’améliorer. Ce terreau est un terreau plus pauvre en nutriment que le terreau de rempotage. La plantule, pour sortir, n’a pas besoin de nutriment. Tout ce dont elle a besoin est contenu dans la graine. Elle n’a besoin que d’eau pour ramollir son enveloppe et d’un substrat pour enfoncer sa première racine. Le substrat doit être suffisamment léger pour permettre à la petite racine de s’enfoncer. Si on plante la graine dans un mélange trop riche, on brûlera cette racine.

Si ce terreau est si pauvre, pourquoi l’acheter ? Pourquoi ne pas le faire soi-même ? C’est pour moi la meilleure solution. Prenez un terreau universel, bio, sans tourbe ou de la terre de jardin tamisée. Ajouter 20% de compost et 20% de sable de rivière. On doit ajouter du compost parce que la plantule, quand elle aura déjà deux feuilles, commencera à se nourrir et ne doit pas être stressée en la laissant sans nourriture.

Ce terreau est valable pour les semis sous châssis, en caissettes, en godets, en poquets, au chaud comme au froid.

Micheline Blanchard

vignette-copie-copie

 

Older Posts »

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :