Publié par : Michel | 3 octobre 2010

L’obsolescence programmée remet en cause les politiques de prévention des déchets

Le CNIID (Centre national d’information indépendante sur les déchets) et les Amis de la Terre ont émis un rapport d’une étude qui dresse un tableau des « coulisses » de nos sociétés de surconsommation : épuisement imminent des ressources naturelles, production massive de déchets et gaspillage de la matière contenue dans les biens abandonnés en fin de vie.
Ses associations souhaitent alerter sur les impacts environnementaux et sociaux négatifs d’une société de consommation fondée sur le renouvellement toujours plus rapide des produits.
L’étude intègre également les réponses de distributeurs français à un questionnaire des Amis de la Terre et du CNIID visant à mesurer les efforts de ces professionnels pour allonger la durée de vie des produits notamment grâce à l’entretien et la réparation.
Communiqué de presse, rapport avec les réponses des distributeurs d’électro-ménager et de produits électroniques.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :