Publié par : cecileab | 19 octobre 2019

INNOVATIONS POUR EMETTRE MOINS DE CO2 (et/ou de G.E.S.)

clim A

Bien sûr la meilleure énergie c’est celle que l’on ne consommera pas, par notre mode de vie (voir par ex la famille Colibri : https://chouettevalerienne.org/2011/03/23/la-famille-colibri/ ). Les collectivités ont aussi un effort à fournir (extérieurs de la gare de Rueil éclairés 24h/24 !).

Nous devons agir pour réduire les émissions de G.E.S. (Gaz à Effet de Serre)
Cet article présentera des innovations pour émettre moins de G.E.S., nous commencerons par une innovation dans le secteur de la construction (puis nous en rajouterons d’autres, pour cela envoyez-nous aussi d’autres initiatives…) :

-Secteur santé :

Comment décarboner le secteur de la santé ? Sobriété et résilience. (youmatter.world)

-Mobilité :

covoiturage sans commission, gratuit et libre:                Le site de covoiturage libre | Mobicoop.fr

                                                              —————————————————

–construction: un ciment plus durable : sa fabrication rejetant environ 5 fois moins de CO2 qu’un un ciment classique. Une cimenterie sans four ni cheminée, un ciment sans clinker :
Pour Hoffmann Green Cement Technologies, le meilleur CO2 est celui que l’on n’émet pas.
Le ciment est un matériau indispensable à la construction et à la rénovation, et c’est le bien manufacturé le plus consommé au monde. Or le processus de fabrication du ciment traditionnel est générateur en lui-même d’un montant extrêmement élevé de CO2! En conséquence, ceci fait de l’industrie de la construction la deuxième industrie la plus génératrice de CO2 au monde après la sidérurgie.
C’est pour cela qu’Hoffmann Green Cement Technologies a développé une solution innovante qui consiste à faire évoluer la composition même du ciment pour parvenir à une empreinte carbone divisée par 5 par rapport au ciment traditionnel dit de Portland.
Ces nouveaux ciments ne contiennent pas de clinker, principale source d’émission du CO2 dans la production de ciment, et sur la création d’un processus de fabrication du ciment à froid et propre (absence de cuisson des matières premières).
Les matières premières utilisées dans les ciments Hoffmann Green reposent uniquement sur l’utilisation de co-produits issus de l’industrie :
– le laitier de haut fourneau : co-produit généré par la production d’acier (chaque tonne d’acier produite génère la création de 250 kg à 300 kg de laitier de haut fourneau)
– l’argile : co-produit issu du lavage de granulats et de boues d’argiles
– le gypse ou le désulfogypse : le gypse est issu de déblais de chantiers et le désulfogypse est généré par les centrales thermiques.
Préalablement à leur utilisation par la Société, le laitier de haut fourneau est broyé et l’argile est rendue métastable grâce à une opération de flashage (5 secondes à 750°).

serie_casque_

Favorisant l’économie circulaire et ayant recours à des ressources locales, les ciments Hoffmann Green sont aujourd’hui produits sur un premier site industriel automatisé 4.0, sans four et zéro déchet, situé à Bournezeau en Vendée, opérationnel depuis janvier 2019.
Enfin les ciments Hoffmann Green issus des trois technologies H-EVA, H-P2A et H-UKR présentent, à dosage équivalent et sans aucune modification du processus de fabrication du béton, des performances supérieures au ciment Portland traditionnel.
1)Performances techniques : résistances mécaniques supérieures, résistance supérieure aux attaques sulfatiques, tenue du béton au feu ; passivation des aciers
2). Performances économiques améliorées par rapport à celles du béton fabriqué à base de ciment Portland traditionnel : – meilleur temps de prise du béton (à titre d’illustration, 5 heures pour le ciment formulé avec la technologie H-UKR, au lieu de 15 heures pour un ciment Portland traditionnel de type CEM I) ; décoffrage du béton plus rapide.

Blocs de béton bas carbone :        blocs-beton-hoffmann-hukr

Citation du fabricant :« Le secteur de la construction compte parmi les plus importants émetteurs de CO2 dans le monde et doit aujourd’hui évoluer face aux enjeux climatiques et à l’écosystème règlementaire. Se contenter de dire que nous respectons les réglementations en vigueur n’est plus suffisant. Tout nouveau projet doit désormais intégrer une contribution environnementale et sociétale quantifiable. C’est le seul moyen de changer de paradigme tout en continuant à générer du dynamisme économique pour les territoires.
Compte-tenu de cette double problématique, nous avons développé des technologies dédiées et mettons toute notre énergie au service de leur mise en œuvre. Hoffmann Green Cement Technologies, aujourd’hui le 6ème cimentier français, c’est l’industrialisation de nouvelles technologies à même de construire des logements et infrastructures alliant performances techniques, esthétiques et environnementales »
Pour plus d’informations : http://www.ciments-hoffmann.fr

CHAUFFAGE :chaudière thermodynamique qui combine les caractéristiques d’une Pompe à Chaleur et d’une chaudière à gaz à condensation classique. Le chauffage « hybride » peut avoir des rendements très intéressants.

BOOSTHEAT.20, la chaudière la moins énergivore au monde

chaudiere

l’Agriculture Biologique : manger bio, c’est bon pour la santé, pour l’environnement ….et pour le climat.

bio climat

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/30982857

http://presse.inra.fr/Communiques-de-presse/durabilite-des-regimes-en-fonction-de-la-proportion-de-bio-dans-l-alimentation

Dans l’étude (voir liens ci-dessus), la production bio émet moins de G.E.S. (3,17kgCO2 pour un consommateur régulier en produits bio au lieu de 5,07kgCO2pour in consommateur occasionnel en produits bio.

Le changement d’habitudes alimentaires (en bio : alimentation plus végétale, ce qui diminue la surface nécessaire pour nourrir une personne 9,5m2 au lieu de 12,35m2)

Note : toutes les comparaisons se font entre consommateur régulier et un consommateur occasionnel produits bio.

L’essentiel de l’avantage du bio vient de sa capacité à séquestrer dans le sol du CO2 pendant 30 à 50 ans , 400 à 500 kg de carbone (soit 1500 à 1800 kg de CO2) par hectare et par an. Source Claude Aubert :

https://boutique.terrevivante.org/librairie/interview/collaborateur/2/1691-presentation-auteurs-formateurs-illustrateurs.htm

De nombreux scientifiques nous alertent des impacts sur l’environnement et sur la santé des énormes excès d’azote résultant de l’agriculture et l’élevage industriels. L’utilisation des engrais azotés entraîne des rejets de NOx (oxydes d’azote).

http://www.changeonsdagriculture.fr/pics-de-pollution-l-agriculture-ne-manque-pas-d-air-a1155033

Bande Dessinée pour vos amis BioClimatosceptiques :

l’A.B. est « + bio » avec la dimension sociale (par ex jardin de cocagne…),des structures proches de l’E.S.S. :les Nouveaux Robinson…, et des échanges +justes et controlés : http://www.biopartenaire.com/

sur terre on sème, sur Terre on s’aime

——————————————————————

Enerkem : convertit les déchets solides municipaux, les matières résiduelles non recyclables, non-compostables, en carburants propres, ainsi qu’en d’autres produits chimiques renouvelables

https://enerkem.com/fr/matieres-premieres/

——————————————————————–

Usage du numérique :

(article sur 4 saisons Nov-décembre 2020        Magazine Les 4 saisons (terrevivante.org)

Réduire les émissions de GES, on pense alimentation, transports, logement, énergie, …

Le numérique est responsable de 4% d’émissions de G.E.S. (source :Ademe, Greenpeace, greenIT.fr…).

Les outils connectés plus de 60% de GES ! La fabrication des équipements numériques est polluante.

(Extrait de l’ouvrage de Frédéric Bordage : sobriété numérique)

L’extraction des matières premières dans des conditions sociales souvent désastreuses.

Eviter de se suréquiper,

Penser au reconditionné par des structures d’insertion ou de l’ESS ou des entreprises professionnelles spécialisées avec garantie légale de 6 mois.

Penser à débrancher sa box, le boitier TV, à regarder votre TV en TNT, à mettre votre téléphone portable en wifi chez vous …


Récolter de l’énergie propre (énergie circulaire):

Enertime propose des solutions énergétiques innovantes fondées sur la thermodynamique et destinées à l’efficacité énergétique et à la production de chaleur et d’électricité à partir de ressources renouvelables.

Quelques exemples :

-récupération de chaleur dans l’industrie (fours), dans les aciéries

-récupération de chaleur sur les échappements et circuits de refroidissement des moteurs de centrales diesel. Les modules ORC ainsi alimentés par une énergie gratuite produisent une électricité très compétitive

-géothermie etc…

————————————————-

Ecomatériaux, (bardage, persienne, terrasse…):

Néolife :

-participe à une nouvelle philosophie de la construction, centrée autour de trois valeurs essentielles : le développement durablel’innovation et l’humain.

-Récupère des déchets de scieries revalorisés (aucun abattage d’arbres) et sains (sans vernis ou solvants). Nous y appliquons ensuite un traitement thermique afin de rendre le bois imputrescible et hydrophobe. Sa résistance se renforce grâce à l’ajout de pigments minéraux naturels qui permettent de rendre les couleurs stables, résistantes aux UVs et teintées dans la masse. Tous ses autres composants – liants et renforts techniques – sont vierges et garantissent un matériau sain et parfaitement traçable, sans solvants, sans colles ni phtalates.

Biomatériaux technologie VESTA | Neolife Solutions


Energie du vent et potabilisation de l’eau

Vergnet :

Fidèle à sa mission d’apporter des services essentiels à des populations qui en sont démunies, le Groupe VERGNET lance ECHLO.2, système léger de potabilisation de l’eau et de désinfection de surfaces ou matériel médical contaminé. Virucide et bactéricide, efficace contre le Coronavirus, il a été entièrement développé par les équipes du Groupe.

ECHLO.2 a fait l’objet d’un dépôt de brevet comme seule solution à ce jour qui garantisse, par une maîtrise active de température, la pureté de lasolution chimique produite, sans chlorate ni phtalate, nocifs et préjudiciables notamment pour la potabilisation.

Conçu pour fonctionner en environnements externes extrêmes (de -20° à +50°, humides, salins, sable et poussières), il peut être alimenté avec toutes sortes de sources d’énergie électrique y compris solaire. ECHLO.2 se présente sous la forme d’un kit autonome, robuste et nomade, contenu entièrement dans une valise portable.

A partir d’eau, de sel et d’énergie, il assure la production sur site en 75 minutes d’une solution de 4 litres d’hypochlorite de sodium dosée à 5 g/l, laquelle permet de potabiliser 10 000 litres d’eau ou d’être utilisée pure pour la désinfection.

Produit portable, adapté aux conditions de transport difficiles, ECHLO.2 est utilisable sur les théâtres d’urgences sanitaires et humanitaires, mai s trouve aussi son utilité dans des besoins courants.

Garanti deux ans partout dans le monde, ECHLO.2 peut être acquis au prix de 3 500 € HT, auquel s’ajoutent les options SOLAR (Solution d’alimentation photovoltaïque complète avec sa house de transport – 560 € HT) et NOMAD (valise spécifique et protectrice pour le transport

– 580 € HT). Le kit est commercialisé par PHOTALIA, filiale à 100% de VERGNET SA.

Vergnet A Leading Global Renewable Energy Solutions Provider


-Fermentalg :

En utilisant les propriétés bio-filtrantes des micro-algues, la société Fermantalg déploient des technologies innovantes pour capter le CO2 et d’autres polluants atmosphériques nocifs dans les zones urbaines.

La qualité des sélections de souches permet de n’utiliser que des procédés d’extraction respectueux de l’environnement, éliminant tout solvant organique.

https://www.fermentalg.com/raison-detre/?lang=fr

Grâce à la photosynthèse, nos micro-algues spécifiquement sélectionnées peuvent capter et transformer le dioxyde de carbone en oxygène, ce qui réduit les gaz à effet de serre et contribue à ralentir le réchauffement climatique.

Fermentalg et le groupe Suez annoncent la création d’une coentreprise dédiée à l’industrialisation et à la commercialisation de solutions environnementales dédiées à la capture et à la valorisation du CO2

 une technologie permettant de capter le CO2 émis sur des sites industriels grâce à la photosynthèse réalisée par des microalgues. La croissance de ces dernières fournit une biomasse susceptible ensuite d’être valorisée de différentes manières, en fonction de la souche d’algue utilisée. « Certaines microalgues ont des propriétés fongicides notoires, ce qui offre la possibilité de les valoriser en agriculture biologique. Leurs propriétés nutritives permettent également d’envisager de les faire entrer dans l’alimentation animale, notamment aquacole, voire un jour dans l’alimentation humaine », illustre Philippe Lavielle, président de Fermentalg.

« Le projet est doublement vertueux. D’un côté, il permet de limiter l’empreinte CO2 de certains sites industriels. De l’autre, il permet de transformer ce CO2 en intrants de grande qualité ».

Un Combin’Air pour purifier l’air urbain :

Ce photo-bioréacteur algal trouve également un débouché en milieu urbain avec le Combin’Air, un dispositif dans lequel la capacité de photosynthèse des microalgues est mise en œuvre pour absorber des polluants tels que les oxydes d’azote et les particules fines.

Notre technologie ne va pas résoudre le problème de la pollution atmosphérique, mais elle permet d’en limiter l’impact dans une cour d’école par exemple », illustre Philippe Lavielle.

Efficacité prouvée pour les puits de carbone de Fermentalg | Formule Verte (formule-verte.com)

                —————————————————————————————–

Je vous invite à visiter le site da la fondation Solarimpulse :

Solar Impulse Foundation: 1000 profitable solutions for the environment

On y trouve par exemple, Celsius Energy ,un procédé de chauffage et de refroidissement très peu énergivore, la géoénergie.

Celsius Energy – Solar Impulse Efficient Solution

la solution Cloud & Heat pour construire un système innovant de refroidissement des centre de données (grandes sources de consommation) ,un système de refroidissement à l’eau et de récupération de la chaleur.

———————————————

Jean-Marc Berthaud
A vous de nous envoyer d’autres initiatives que nous rajouterons à cette rubrique. Ecrivez nous à :  chouettevalerienne@gmail.com


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :