Publié par : Vincent Poizat | 9 janvier 2010

Le plus grand bâtiment solaire au monde

Lors du sommet de Copenhague les autorités chinoises ont bloqué tout accord contraignant sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre. On peut les comprendre. En l’absence de pouvoir de rétorsion des pays occidentaux voire avec le soutien des américains, les chinois auraient eu tort d’accepter de se voir imposer des objectifs contraignants.

Cela veut-il dire pour autant que les dirigeants chinois font comme si le réchauffement climatique et la baisse tendancielle de la production pétrolière n’existaient pas? Il y a tout lieu d’en douter après la lecture d’un court article trouvé sur notre-planete.info.   Cet article confirme s’il en était encore besoin que les chinois investissent massivement dans les énergies alternatives et prennent une avance technologique dans ce domaine.

La pire erreur que les Européens (et en premier lieu la France) pourraient donc faire serait, sous prétexte de l’échec de Copenhague, de cesser d’investir dans les nouvelles technologies et prendre ainsi du retard dans les technologies qui préparent l’après-pétrole.

C’est même à se demander si les chinois (et les américains?) n’ont pas piraté Copenhague volontairement pour décourager leurs concurrents européens et les tromper sur leurs réels intentions: investir massivement dans les énergies vertes et prendre une avance technologique décisive dans ce domaine.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :